Le M.R.P.

(Mécanisme Respiratoire Primaire)

"La structure gouverne la fonction"
                                                             A.T. Still

Le Mouvement Respiratoire Primaire (MRP) est un micro-mouvement rythmique, synchrone, qui anime tous les tissus de l’organisme.


Cette respiration osseuse oscille selon un rythme indépendant du rythme cardiaque ou de la respiration pulmonaire. Il est d'une fréquence allant de 6 à 12 aller/retour par minute.

Les os bougent « tout seul », comme le flux et le reflux de la marée.

On parle d'inspiration/expiration ou de flexion /extension.

Le MRP, probablement perçu depuis des millénaires, fut décrit pour la première fois en 1945 par William Garner Sutherland, médecin, ostéopathe et disciple direct d'Andrew Taylor Still, fondateur de l'ostéopathie.

L’hypothèse la plus communément admise est que ce MRP aurait pour origine les fluctuations du liquide céphalo-rachidien.

Ce mouvement se transmettrait du crâne jusqu’au sacrum par l’intermédiaire de la dure-mère (méninge). C'est la relation cranio-sacrée.

Ensuite, il se transmettrait au reste du corps par l’intermédiaire notamment des fascias (enveloppe recouvrant une structure anatomique).

Percevoir le MRP, c'est être dans l'écoute subtile du corps donnant l’impression de toucher l'Essence de l'être, le souffle vital.

La méthode Poyet permet de corriger  le propre rythme d'un os et de le synchroniser à l'ensemble du squelette .
La ré-harmonisation de ce grand engrenage se résume à une " invitation digitale " bien loin des manipulations traditionnelles, puisqu'elle ne met en jeu que quelques grammes de force, appuyés par la conscience du thérapeute.

Concept fondamental de l'ostéopathie introduit par A.T. Still ( 1828 – 1917), il signifie que si la charpente osseuse et libre de tous blocages alors la physiologie fonctionnera normalement.

David Kressmann